Elles se fondent dans la nature et

par habitude, nous ne les voyons

plus, pourtant ces bêtes font

partie intégrante du paysage

même si leur nombre est devenu

très faible dans le village.

Des écrits sur ce cheval datent du temps de l'époque Romaine.
Il s'agirait d'un croisement entre des juments des montagnes de Franche-Comté et d'étalons germaniques.

Le comtois

cheval de trait.

Montbéliarde

Cette race de vaches laitières est l'une des plus répandues en Franche-Comté . On la retrouve dans bon nombre d'autres régions françaises.

Elle est issue de la race ''Pie Rouge Continental"...!